Point business company

 



Actualités :

 
     
Conférence sur le Venezuela
et le rôle de l'OEA.


18 avril 2017
 
Venezuela : Le mauvais exemple, c’est ça le problème Par Hernando Calvo Ospina, Réseau des Intellectuels et des Artistes en Défense de l’Humanité.

12 avril 2017
     
Le 11 avril 2017, 15 ans après le coup d'état manqué de la droite putchiste au Venezuela - Cuba France Paris et El Otro Correo ont organisé une conférence à Paris pour faire le point sur la situation, avec les explications de Hector Michel Mujica, ambassadeur du Venezuela en France. Et l'expertise et l'analyse de Hernando Calvo Ospina, écrivain colombien, spécialiste de l'amérique Latine.
 
Les Etats-Unis ne se préoccupent pas du fait qu’une nation se déclare socialiste ou communiste. Non. Ce qui leur importe le plus, c’est le mauvais exemple, et qu’on ne leur retire pas le droit qu’ils s’octroient de se servir à volonté.
Un gouvernement ne peut pas prendre le chemin sacrilège qui permettrait au moins de sortir son peuple de la misère, et de faire en sorte que les enfants ne se couchent pas avec la faim au ventre et qu'ils aillent à l’école chaque jour, en pleine santé.
     
 

 
     
VENEZUELA : INTERVENTION DE LA CHANCELIÈRE DE LA RÉPUBLIQUE BOLIVARIENNE DU VENEZUELA, DELCY RODRIGUEZ AU CONSEIL PERMANENT DE L'OEA, WASHINGTON 27 MARS 2017

06 avril 2017
 
Coup dur pour la « fin de cycle » en Equateur
Par Maurice Lemoine



05 avril 2017
     
Merci pour les paroles du Président de ce Conseil. Je dois préciser que le Venezuela a demandé avec succès un Conseil Perrmanent aujourd'hui. Justement pour éclaircir et dénoncer les graves actions d'ingérence que, à partir de cette Organisation, commettent aussi bien son Secrétaire Général qu'une faction minoritaire de quelques pays de notre Région.
 
Dimanche 2 avril, les près de 13 millions d’électeurs du pays andin devaient décider qui, du candidat de gauche Lenín Moreno (en illustration) ou du néolibéral Guillermo Lasso, succédera à Rafael Correa, représentant du « socialisme du XXIe siècle » au pouvoir depuis 2007. En élisant le candidat d’Alianza País, le parti du président sortant, avec 51,16 % des voix, dans un contexte économique particulièrement difficile, les Equatoriens ont exprimé le souhait de poursuivre la « révolution citoyenne ».
     
 


 
     
Avec Donald Trump, les projets sécuritaires et militaires des Etats-Unis pour l’Amérique latine se poursuivent
Par Christophe Ventura

17 mars 2017
 
Déclaration finale de la XV° Rencontre du Réseau des Intellectuels, des Artistes et des Mouvements Sociaux en Défense de l’Humanité


16 mars 2017
     
mmigration, commerce. L’Amérique latine – au premier chef centrale – constituera le laboratoire privilégié de Donald Trump pour expérimenter ses nouvelles orientations controversées dans le monde entier.
Il existe un troisième dossier sur lequel le 45e président américain incarnera, cette fois-ci, une grande continuité avec la politique de son prédécesseur Barack Obama. Il concerne l’emprise sécuritaire et militaire des Etats-Unis dans la Caraïbe et l’Amérique centrale.
 
Le Réseau des Intellectuels, des Artistes et des Mouvements Sociaux de Défense de l’Humanité exprime sa solidarité envers le peuple et le Gouvernement de la République Bolivarienne du Venezuela au moment où ceux qui patronnent la guerre et le terrorisme médiatiques contre le Venezuela, Cuba et les pays de l’ALBA ont intensifié, renouvelé leur soif d’ingérence, de déstabilisation et de coups d’Etat dans le cadre de la politique impériale de « changement de régime » dans les pays considérés comme hostiles par la diplomatie de guerre de Washington.
     
 

 
     
Abel Prieto, Ministre de la Culture Cuba: L’essentiel aujourd’hui, c’est d’endiguer le découragement.
Par Alina Perera Robbio

13 mars 2017
 
Caracas. Dimanche 5 mars 2017
Hommage au Président Chavez, 4 ans après sa disparition physique.

05 mars 2017
     
Une conversation avec le ministre cubain de la culture, Abel Prieto Jimenez, nous rappelle qu’« il nous faut gagner la bataille de la consciente et des idées », dans un monde où certains affirment que la pensée révolutionnaire appartient désormais au musée.
 
Caracas. Dimanche 5 mars 2017
Pendant l'hommage au Président Chavez, 4 ans après sa disparition physique, au Cuartel de la Montaña, où reposent ses restes. Un moment très émouvant.
     
 

 
     
Le Comité International Paix, Justice et Dignité aux Peuples
appelle à une mobilisation internationale les 1er, 2 et 3 mars 2017 en soutien à la Révolution bolivarienne

28 fevrier 2017
 
Chomsky: Interview avec André Vltchek
« L’Occident terroriste »
Par Alex Anfruns

20 fevrier 2017
     
Mobilisons-nous pour soutenir la révolution bolivarienne du Venezuela. La Révolution bolivarienne du Venezuela, grande et généreuse avec tous nos peuples, a besoin aujourd'hui du soutien inconditionnel de la solidarité internationale.
 
En tant que journaliste, réalisateur de documentaire et romancier étatsunien, André Vltchek a couvert d’innombrables conflits armés à travers le monde. Parmi ses travaux les plus récents, on retrouve “L’Occident terroriste”, une discussion avec Noam Chomsky, un expert de la propagande renommé.
     
 

 
     
Entretien avec Julian Assange, fondateur et directeur de WikiLeaks
Par Santiago O’Donnell

06 fevrier 2017
 
Au Salvador, 25e anniversaire des Accords de paix
Par Maurice Lemoine


16 JANVIER 2016
     
Traduit de l’espagnol pour El Correo de la Diaspora par : Estelle et Carlos Debiasi.
Après avoir aidé Trump à couler Hillary, il a fêté la grâce d’Obama à Chelsea Manning et a été témoin des pressions sur l’Équateur pour arrêter de protéger le célèbre hôte de son ambassade à Londres. Il s’exprime sur l’Amérique Latine.
Après avoir publié les documents qui ont fini de couler la candidature de Hilary Clinton à la présidence des États-Unis d’Amérique, après la grâce d’Obama à sa source Chelsea Manning, après plus de quatre ans réfugié dans l’ambassade d’Équateur à Londres, alors que la Grande-Bretagne est accusée de détention illégale pour l’y retenir, à un mois des élections en Équateur qui seront décisives pour son avenir, Julian Assange, directeur de WikiLeaks, a accepté de parler de tous ces sujets.
 
Le 16 janvier 1992, dans le château de Chapultepec (Mexique), au terme de plus de vingt-huit mois de difficiles négociations, le gouvernement salvadorien du président Alfredo Cristiani et l’opposition armée du Front Farabundo Martí de libération nationale (FMLN) signaient des accords de paix. Gros de 95 pages et de 27 pages d’annexes, ce texte mettait fin à une sanglante guerre civile née à la fin des années 1970 – quand, les fraudes électorales devenant chaque fois plus insupportables, les luttes populaires se développaient – entre un régime autoritaire et une guérilla révolutionnaire stimulée qui plus est, en 1979, par la victoire des sandinistes sur le dictateur Anastasio « Tachito » Somoza au Nicaragua.