Point business company

 



Articles :

 
     
L'invasion de Panama
Une héroïne de Little Hiroshima

19 Decembre 2016
 


     
C’était le 19 décembre 1989. Après le dîner, le couple s’était consacré à l’installation de la crèche de Noël. Ils avaient pratiquement tout mis en place : la Vierge Marie, Saint Joseph, les bergers, le bœuf, l’âne et un grand nombre de figurines. Elle avait dû expliquer vingt fois à Jorge, le plus jeune, qui avait quatre ans, pourquoi il devait attendre le 25 décembre pour placer l’enfant Jésus : c’est ce jour-là qu’il était né.
 
     
 

 
     
Brasil de Fato conversou com o diretor Hernando Calvo Ospina

08 Decembre 2016
 
Extrait d’un entretien avec Danielle Mitterrand, Présidente de “France libertés”

08 Decembre 2016
     
“Guantánamo é um punhal no coração dos cubanos”,
afirma Hernando Ospina.
Segundo diretor de “Todo Guantánamo é nosso”, base militar em Cuba serve como recordação de que os EUA está por perto.
 
Publié le 25 octobre 2005 et toujours d'actualité.
Ce qui suit est un extrait d'un entretien avec Mme. Danielle Mitterrand, veuve de l’ex-président français François Mitterrand, présidente de l’association « France-Libertés », et morte le 22 novembre 2011.
     
 

     
Décembre 1928, le massacre des bananeraies en Colombie

05 Decembre 2016
 
Journée nationale du candombe en Uruguay
Danser, du conventillo à la rue

03 Decembre 2016
     
Ce n’est pas le fruit de l’imagination du Colombien Gabriel García Márquez, prix Nobel de littérature. Le massacre d’environ mille cinq cents ouvriers, le 6 décembre 1928, et la répression qui s’ensuivit pendant trois semaines, qu’il raconte dans son roman Cent ans de solitude, eut bien lieu. Il se déroula dans les plantations bananières de la société américaine United Fruit, sur la côte caraïbe colombienne. Ainsi naissait le terrorisme d’Etat en Colombie. Il est toujours en vigueur presque un siècle plus tard.
 
Peut-être que cela venait de son nom, car tout au long de sa vie la lune l’accompagna davantage que le soleil. Rosa Luna dansait, surtout la nuit.
Conséquence de son faible niveau d’études et de sa grande pauvreté, elle dût travailler comme domestique alors qu'elle était encore une enfant.
     
 

     
Fidel, inépuisable révolutionnaire.
Texte lu par Hernando Calvo Ospina, le 17 avril 2013 à la Maison de l’Amérique latine, Paris, lors de la présentation du livre « Le droit de l’humanité à l’existence », qui contient 22 « Réflexions » du dirigeant cubain Fidel Castro Ruz.

26 Novembre 2016
 
Des papillons contre la dictature
En l’honneur des sœurs Mirabal, l’ONU choisit la date du 25 novembre pour célébrer la Journée internationale pour l’élimination de la violence contre les femmes


25 Novembre 2016
     
« C’est l’un des plus grands personnages du XXème siècle. En France, il n’y a personne qui ait sa stature, même Charles de Gaulle. Qu’on aime Fidel Castro ou pas, cet homme est un mythe vivant… » Ces mots sont ceux du grand acteur français, Pierre Richard, au cours d’une interview qu’il m’a accordée il y a 6 ans.
 
La famille Mirabal devait être présente, il l’exigeait. Le 12 octobre 1949, pour célébrer l'anniversaire de l’invasion européenne du continent américain, le « Bienfaiteur de la Patrie » organisa un bal dans l’une de ses haciendas. L’invitation fut apportée personnellement par le gouverneur.
     
 

 
     
Les Etats-Unis et la France, sécession « spontanée  » en Colombie
Panama, un canal à tout prix

21 Novembre 2016
 
Gloire et militantisme politique
Le « compañero » du flamenco


14 Novembre 2016
     
Il a fallu attendre le 31 décembre 1999 pour que le Panamá récupère son canal et la zone de 1 474 kilomètres carrés sur lesquels les États-Unis exerçaient une totale souveraineté. Toutefois, la Colombie ne se verra jamais restituer la province qui, il y a un siècle, le 3 novembre 1903, et précisément pour percer la voie d’eau stratégique, lui a été arrachée par les sombres manœuvres de Washington, des séparatistes panaméens et... d’un aventurier français.
 
Il naquit à Elda, Alicante, un 14 novembre 1936. Son père n’était pas là pour sa naissance, car il était parti à Madrid lutter contre les forces de Francisco Franco. Quand les franquistes triomphèrent, la famille dut se rassembler dans la capitale car la pauvreté, installée chez eux depuis longtemps, s’acharnait contre le foyer.
     
 

 
     
Che Guevara, Inti Paredo…
Pour la vengeance, la route n’est jamais trop longue

Investig'action - 08 octobre 2016
 
Orlando Letelier et Ronny Moffit :
assassinats à Washington

Investig'action - 20 septembre 2016
     
Alors qu’Ernesto « Che » Guevara venait d’être assassiné, le colonel bolivien, Roberto Quintanilla, lui fit amputer les mains.
Ce fut un outrage terrible qu’il commit le 9 octobre 1967. Il devint l’homme le plus haï de la gauche mondiale qui était à l’époque nombreuse et radicale.
 
Le 21 septembre 1976, une bombe puissante explosa en plein Massachusetts Avenue, dans le secteur connu comme le Quartier des Ambassades à Washington. Actionnée à distance, elle était placée dans l’auto d’Orlando Letelier et le tua sur le coup, ainsi que Ronny Moffit, sa secrétaire de nationalité étasunienne. Il s’agissait du second assassinat politique dans l’histoire de cette ville. Le premier avait été celui visant le président Abraham Lincoln, en avril 1865.
     
 

 
     
La Dame de fer

Investig'action - 02 septembre 2016
 
Je crois bien avoir voulu qu’il m’ignore

Le grand soir - 11 août 2016
     
Elle sait donner des ordres et c’est bien connu. Ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle « La Dame de Fer ». Quand on lui parla de son « tempérament explosif », lors d’une rencontre avec des journalistes, elle déclara sans détours : « Je fais partie d’un gouvernement, dans un pays où aucun homme n’assume ses positions ».
 
C’était un jour de juillet 2001. Le ciel était bleu et clair. Il y avait une petite brise et un soleil magnifique, mais si brûlant qu’on aurait pu faire cuire un œuf sur le pavé. La veille, deux des journalistes responsables de la Mesa Redonda, programme radio télévisé cubain, où sont abordés des sujets de l’actualité nationale et étrangère, m’avaient invité, non pas comme intervenant, mais pour faire partie du public.
     
 

 
     
55 ans après, quelques séquelles immédiates de la tentative USA d’invasion de Cuba par la Baie des Cochons

Investig'action - 25 avril 2016
 
L’un des secrets les mieux gardés de l’Histoire de la Révolution cubaine


Investig'action - 07 mars 2016
     
Le 14 avril 1961, cinq bateaux « marchands » se dirigèrent depuis l’Amérique Centrale vers la baie des Cochons à Cuba. Trois d’entre eux portaient les noms de « Barbara », « Houston », et « Zapata ». Ils transportaient une force paramilitaire de quelque 1500 hommes, appelée Brigade 2506.
 
Septembre 1981, Raul Castro Ruz, alors ministre des Forces Armées Révolutionnaires et deuxième personnage politique de Cuba, rencontra à Moscou le plus haut dirigeant soviétique, Léonid Brejnev. Lors de cette réunion, le général Castro apprit que son pays pourrait se retrouver seul face à une agression de l’administration Reagan. Cette affaire fut probablement l’un des secrets les mieux gardés de l’Histoire de la Révolution cubaine.
     
 

 
     
Si la pauvreté porte un nom :
Guasinton

comite valmy - 09 novembre 2012 2015
 
"J’ai obéi à ma conscience avant d’obéir à la loi" : L’espionne FMC 25037-016

Le grand soir - 16 octobre 2012
     
Lorsqu’il traversait la rue, il fallait qu’il lutte contre la faible brise qui descendait de la montagne lors des après-midi brûlantes, pour qu’elle ne le renverse à terre et ne l’entraîne. Le matin, il cherchait les déchets dans les ordures qui s’amoncelaient dans un coin, deux pâtés de maison plus loin. Jamais personne ne le vit disputer un os à un autre chien ou à un rat.
 
Son père, d’origine portoricaine, était médecin dans l’armée étasunienne et cantonné en ex-Allemagne de l’Ouest. C’est donc là -bas qu’elle vint au monde. En 1979, à 22 ans, elle obtient une licence en relations internationales à l’Université de Virginie, et ensuite, une maîtrise.